Envie de mettre la daronne à l’abri ?
Bien sûr, rien ne vous empêche de la jouer Heinsenberg et de vous terrer avec votre Challenger au Sentier des Ocres, dans le Vaucluse. Sous le Blue Sky du Sud, vous pourrez alors inonder de petites pilules tous les Ehpad de Nice.
Tandis que vous compterez les biftons, nos aînés s’installeront sur un petit nuage, et Maman dans une villa Cannoise.
Lucratif, mais pas super légal.
Sans compter que ressortir la boîte du Petit Chimiste que Mamie vous avait offerte lors de ce fameux Noël où vous aviez transformé le grenier en terrasse, c’est sans doute pas la meilleure idée qui soit.

Ou alors…

Ou alors il y a les Powerfest.
27 Octobre-12 Novembre.
Quinze jours de surdose, à caresser votre dépendance sur le réseau Partypoker.
Et le cartel au diamant a vu les choses en grand :
3.5 Millions d’euros garantis.
Des Buy-ins de 2,20 € à 2 100 € pour 5 niveaux : Micro, Low, Medium, High, High Roller.
Ainsi que des Championship Events à 100 000 € GTD et trois Main Events sur deux jours au prize pool global de 440 000 € GTD.

Et le plus beau dans tout ça, c’est que vous n’avez même pas besoin de disposer du fonds de roulement de El Chapo pour participer.
En effet, des satellites dès 1.10 € sont organisés afin de vous permettre de prendre part à la fête.

Vous êtes plus du genre à poser les cojones sur le tableau de bord façon Go fast ?
Les Sng Jaqkpot Powerfest sont faits pour vous : trois usagers, un shoot à vingt-cinq BB, et des tickets Powerfest d’une valeur pouvant aller jusqu’à 2 100 € à la clé.
De plus, il vous suffit de participer à cinq de ces Sng ainsi qu’à cinq tournois Powerfest pour boucler la mission qui vous permettra, le 9 Novembre, de prendre part à un freeroll doté de 5 000 €.

A moins que vous ne préfériez montrer à tous qui est le caïd aux tables ?
Direction le leaderboard : deux classement quotidiens, 1 000 € de tickets Powerfest à gagner chaque jour.

Voilà. Si on ajoute à ça le petit code PF2019 pour un bonus équivalent à 100% de votre dépôt, et grâce auquel vous recevrez en plus un ticket pour un des deux tournois Spécial Main Event Powerfest à 20 000 € GTD, sauf si vous êtes en désintox poker, on ne voit pas bien ce qui vous empêcherait de nous rejoindre aux tables.

Parce qu’au niveau de la team, là, l’ambiance est hallucinante : pendant que Bier développait une accoutumance aux tables finales, Raise4fun a monté un racket avec la complicité de Spin Elite pour soutirer à ses élèves de quoi se payer de la Force 4 pour toute la durée de l’event. On entend régulièrement Effendi ânonner des mantras à base de “le respect est mort” entre deux bouffées de propylène glycol. Et que dire de Coldplay, qui nous a fait croire qu’il était accro à Tinder alors qu’en fait entre deux livraisons de Coca il tape des quizz sur DTO ?
Si on ajoute à ça le fait que Mathieu a défoncé sa cam pour qu’on ne le voit pas coder ses ranges en hexadécimal, que tout le gang prend du coaching en intraveineuse et que le Patron s’est extradé à Manille pour organiser tout le trafic, non, vraiment, on peut dire qu’ils sont prêts.

Prêts à mettre la daronne à l’abri ?
Aussi.
Mais surtout à vous retrouver tous les soirs pour ce superbe event.
Parce qu’en définitive, leur very good trip, c’est vous.

briceminister